Catégories
récit

La caresse d’un collant

Elle pensait à lui en regardant au plafond de plâtre, vêture d’une culotte de coton et assise sur son lit, puis en enfilant ses longs collants noirs.
En passant ses mains le long de ses jambes élancées elle pensait à ses mains à lui, quand dans ces moments de passion il parcourait la peau de ses jambes avec ses mains, en les faisant remonter lentement depuis l’arrière de ses mollets en même temps que montait l’excitation.
En remontant ses collants elle voyait ses mains glisser, doucement, de la même manière, le long de ses cuisses.
Elle sentait la pression du collant sur ses cuisses, et ses doigts chauds à travers le collant.
Elle se demandait si ce soir encore quand elle le reverra, ce seront de vrais mains qui caresseront l’intérieur de sa cuisse, celles de cet homme auquel elle rattachait nombre de fantasmes en projet.

Mais avant cela, elle se disait qu’il fallait mériter ces attentions et se rendre belle en s’habillant de fripes affriolantes, en se maquillant un peu le tour des yeux et en rajoutant un peu de rose à ses joues, même si elle savait qu’il la préfère à moitié dévêtue et sans artifice.
Elle continuait de faire remonter ses collants et avait maintenant atteint le haut de ses cuisses.
D’un mouvement habile, elle s’allonge sur le lit, soulève ses hanches et passe le haut de son collant sous ses fesses rebondies et le lâche un peu plus haut.
Elle reste assise et les yeux perdus dans le vide, émue de ce que tout ce collant venait de lui remémorer et de lui faire rougir les joues.
Finalement, elle retire rapidement son collant noir avec la même pirouette, ainsi que sa culotte blanche, puis elle remet son collant sur sa peau entièrement nue et continue de s’habiller avec la jupe et la chemise dentelée de leur première rencontre; amusée et curieuse de savoir si il s’en rendra compte tout à l’heure.