Catégories
Article

La taille, ça compte !

Je parlais de 15 et 30 cm hier… J’y reviens !

Ce n’est pas facile de dire sans gêne qu’on préfère tel ou tel physique. Les caractéristiques de base comme la couleur de cheveux et des yeux, la corpulence ou encore la taille passe encore, quoi que déjà là, on va vous dire que c’est mal de vous attacher au superficiel.

oekaki_35060

Au delà de ça, l’homme qui va aimer les tout petits seins verra sa virilité mise en doute, celui qui préfère les gigantesques poumons sera qualifié de macho misogyne. Quant à la femme qui osera dire que la taille ça compte, quelle salope !

Catégories
strips BD

Les hommes, c’est comme les sandwichs !

Humour bête + repas on ne peut plus romantique dans un fast food = petite note de blog !
Wulfiluna-Subway

 

La suite de ma réflexion sur la taille 😉

http://qzine.fr/blog/la-taille-ca-compte/

Catégories
Non classé

Spectacle de poésie érotique par Nicolas Raccah

Raccah-remyfonder

Il n’y a pas que Sade ou 50 shades of grey dans la vie, la fin du moyen âge est une ère remplie de CULture comme Nicolas Raccah nous l’a fait découvrir dans son spectacle : « Petit traité du plaisir qui met oubli à la mort ».

Entre le théâtre, la poésie et les contes, cet acteur s’est intéressé de près à la poésie érotique du 15e et 16e siècle. Parmi les choses surprenantes, nous avons appris qu’au 15e siècle, le sexe et la religion font plutôt bon ménage. Dieu et le plaisir cohabitent sans soucis dans des textes qui peuvent être publiés dans des recueils généraux sans choquer personne.

Catégories
Illustration récit

Fruit défendu

Je commençais par le prendre en main, soupesant le poids de cette chair gorgée de promesses. Je tirai doucement sur sa peau fine, d’un rose délicat, comme perlé, irisé et moiré, à la fois si frêle et protectrice. C’était cette peau qui recouvrait le fruit tant convoité. Je sentais sa moiteur qui la rendait encore plus chatoyante, chaque reflet de la lumière tamisée s’y attardait comme sur un bijou. Joyau qui serait bientôt mien.

Au fur et à mesure que mes mains s’attelaient à découvrir la chair ferme et souple avec autant de dextérité que possible pour ne pas risquer d’abimer son corps, je découvrais sa texture délicate et veloutée. Son odeur ambrée et épicée devenait de plus en plus entêtante me mettant l’eau à la bouche.

Catégories
compte-rendu

udoduf

Le 29 mars, nous étions pour une journée au nord de Paris, pour le Forum du fanzine et des éditions modestes. Si vous voulez en savoir plus sur UDoduF : http://udoduf.wordpress.com/.

En bref, nous avons retrouvé des amis et quelques nouvelles têtes ainsi qu’une grande variété de fanzines, qui pour certains sont des œuvres d’art, en pièce unique ou tirages très limités puisque fait main.

2014 03 29 15.21.09