Fruit défendu

Je commençais par le prendre en main, soupesant le poids de cette chair gorgée de promesses. Je tirai doucement sur sa peau fine, d’un rose délicat, comme perlé, irisé et moiré, à la fois si frêle et protectrice. C’était cette peau qui recouvrait le fruit tant convoité. Je sentais sa moiteur qui la rendait encore plus chatoyante, chaque reflet de la lumière tamisée s’y attardait comme sur un bijou. Joyau qui serait bientôt mien.

Au fur et à mesure que mes mains s’attelaient à découvrir la chair ferme et souple avec autant de dextérité que possible pour ne pas risquer d’abimer son corps, je découvrais sa texture délicate et veloutée. Son odeur ambrée et épicée devenait de plus en plus entêtante me mettant l’eau à la bouche.

Je rapprochais mes lèvres pour capter toute l’intensité de cette odeur et y deviner le goût doucereux et sucré que je pourrais bientôt découvrir et savourer. J’effleurais sa chair et fut surprise par sa tiédeur. La texture de mes lèvres entrouvertes encore un peu sèches et rugueuses bien qu’adoucies par la salive se mêlait à celle de sa surface satinée…

Le creux de ma bouche s’alliait parfaitement à ses courbes et je pus l’y faire entrer complètement, savourer le contact de cette chair pleine et sa résistance à la légère pression qu’exerçaient mes joues.

J’intensifiai la succion et aspirai le jus qui sortit à pleine giclée, gardant en bouche le précieux liquide un instant avant de le laisser glisser au fond de ma gorge et de sentir sa chaleur se mêler à celle de mon propre corps.

J’aime tant le litchi

– texte: Blueye , Illustration : Zopiak

litchi

Collaboration effectuée dans le cadre de la réalisation du Qzine 7 « Cinq sens et plus encore » ; Production en rab’ qui ne sera pas publiée dans la version papier mais qui je l’espère vous donnera envie d’y jeter un œil !