Archives par étiquette : orgasme

Comment devenir un bon coup

bonCoup_1

Précédemment, nous parlions de femmes découvrant leur clitoris.
Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de l’exploration du corps de l’autre.

Chaque être humain est différent. Certains hommes vont aimer qu’on caresse, voir malaxe leurs testicules, là ou d’autres ne supporteront pas un effleurement. Certaines femmes vont kiffer un cunni avec un piercing à la langue, quand cela fera mal à d’autres…
Rapide, lent, plus ou moins fort, de haut en bas, en rond, en long, large et travers? Un peu de douleur, ou plein de douceur?

Qu’il s’agisse d’embrasser une bouche ou un sexe, autant que de caresses et massages, il y a quelques bases simples, et après, le reste doit être réappris à chaque nouveau partenaire.

A mes yeux, un bon coup, c’est celui ou celle qui va savoir t’écouter quand tu vas lui dire ce que tu aimes ou pas, et qui sauras aussi te guider vers son plaisir. Un peu d’audace et d’inventivité, mais surtout de la curiosité et de l’écoute. Voilà les qualités de mon partenaire sexuel idéal.

bonCoup_2

Par le passé, il m’est arrivé de fréquenter plusieurs jeunes hommes puceaux, ou peu expérimentés. Patiente de nature, j’ai trouvé agréable de leur expliquer où et comment toucher tel ou tel endroit, et les inciter à découvrir le reste. Dès qu’un partenaire montre un peu de bonne volonté, les progrès sont très rapides !

Tout ça pour dire : Ne bloquez pas si votre premier essai avec cette nouvelle conquête n’est pas fantasmagorique. Prenez le temps d’expliquer comment vous fonctionnez. Ne restez pas non plus sur vos acquis et remettez vous régulièrement en question ! C’est comme ça que vous apprendrez un maximum de nouvelles techniques plaisantes !

Y a pu qu’à ! 😉

bonCoup_3

illustrations : Zopiak, Texte: Wulfila

L’éco orgasme

Cet été, j’ai envie de vous parler de plaisir et de ses éventuelles conséquences écologiques.
Lubrifiant, préservatifs, sextoys etc sont malheureusement constitués de composants forts méchants pour votre santé…  phtalates, parabens et autres phénols qui peuvent provoquer un dérèglement hormonal, des cancers, jouer sur votre fertilité etc.

Je souhaiterais développer ici je sujet du lubrifiant.
Au fil des années, j’ai eu l’occasion et la curiosité de tester plusieurs marques. A l’eau, ou silicone que je déteste (mais qui permet de faire des folies surtout sous la douche car il ne s’enlève pas qu’avec de l’eau); des parfumés au goût douteux, supposés faire lubrifiant et massage… Quelques uns supposés augmenter le plaisir des deux partenaires etc.

Insatisfaits et apprenant les risques de ces lubrifiants, nous avons procédé à quelques petits tests avec des lubrifiants plus naturels… très concluants. XD
Des expériences menées avec beaucoup d’assiduité et une grande rigueur !

Verdict : Comme lubrifiant je conseille fortement les huiles bio. Mis à part le jojoba qui est très nourrissant mais cher, mon coup de cœur revient à l’huile de pépin de raisin !

massageFlickr

Très abordable, elle est parfaite pour des pénétrations en douceur, sans que votre lubrifiant sèche au bout de 5 minutes, ou qu’il ne devienne poisseux et collant. Nickel pour les massages de toutes les parties du corps que vous aurez envie de masser… Les massages péniens à l’huile sont très ludiques et visiblement agréables ! Ceci dit si vous voulez mettre un préservatif après un tel massage, il risque de glisser… mieux vaut alors éviter ce type de préliminaire dans ce cas. L’odeur discrète est sympathique et le goût n’est pas désagréable. L’huile n’a pas besoin d’être nettoyée, elle nourrit la peau. Elle est même excellente pour les salades et les fritures !

Plus d’infos sur l’éco orgasme chez Génération cobaye.
Comme ils disent chez génération cobaye, faites vous du bien, sans vous faire de mal !

-Wulfila, avec le soutien scrupuleux de TyKayn
Source photo Flickr