Jeux d’amour et de désir

Moi sur toi.
A califourchon je m’impose, balayant le reste du monde d’une caresse et d’un souffle.

Toi sur moi.
Tu tentes de reprendre le contrôle d’un ébat que j’ai invoqué. Plaquée par ton poids je rends les armes d’une bataille que j’ai gagnée.

Toi sur moi.
Conquête de nos territoires, abandon de nos abris, turgescence et corps alanguis…

Moi sur toi.
L’aval donné n’est que chimère quand tu me possèdes entière.
Mes yeux se baissent et contemplent ton corps étendu ; plongeant dans ton regard je m’abandonne.

Toi contre moi.
Le mur pour seul complice d’un ultime supplice mutuel.

Moi contre toi.
J’ai gagné.
Mais peux-tu t’estimer vaincu ?

Ruichan

 

Extrait du recueil Si je vous ai froissée…, disponible sur Kindle et bientôt en édition papier.